Soirée du 28 janvier

Samedi 28 janvier dernier à la Lanterne a eu lieu la réunion d’échange et d’information avec les parents d’élèves de Rambouillet. 90 parents et des délégués de parents des fédérations (FCPE, UNAAPE, PEEP, APEI et indépendants) étaient présents. Voici le résumé des échanges.
Restitution du sondage : les parents savent ce que c’est que le bio.
Nous avons affiché les plus de 500 commentaires de parents pour dire : oui nous savons ce que c’est.
Les pesticides sont nocifs pour la santé des enfants.
Le lien pesticides – santé établi, en particulier sur les enfants
Nous avons rappelé rapidement les différentes études sur le sujet, en ne prenant uniquement des organismes de référence :
7 pesticides dans une pomme servie en maternelle.
La présence de pesticides est bien avérée, nous avons montré l’original de l’analyse faite en décembre par un laboratoire indépendant.
Marc Robert a été bien sûr le premier prévenu dès le lendemain par courriel de cette analyse : silence radio depuis.
Pas beaucoup mieux côté Sodexo : pas d’excuses ou d’explication donnés. Ils communiquent des résultats d’analyse….  d’un autre lot de pommes !
Aucune enquête n’a été faite par Sodexo ou la mairie sur les pommes testées, aucune explication des niveaux de pesticides, aucune excuse et aucun regret exprimés aux parents. Au contraire, nous sommes exclus des réunions pour avoir oser testé les pommes que mangent nos enfants.
Le bio sans augmentation de prix c’est possible
C’est là la plus grande surprise. 10c€ par repas pour 20% de bio, soit… 19 800€ pour la mairie sur 230 000 repas. Sur un budget d’1 M€. C’est 5 mètres de trottoir.
Et le coût peut être nul avec une lutte anti-gaspillage (150gr/enfant/repas jetés en moyenne) !
La mairie dit ne pas comprendre ces chiffres et refuse la discussion constructive que nous lui proposons. Alors quelques exemples :
– 4 pots de yaourt Marque Repère dans les 2 cas : 0,59€ vs 0,54€ en bio, soit 1,25c€ de différence par pot (=20% d’un repas) (Leclerc Rambouillet)
– commune de Mouans Sartroux : surcout de 20c€ pour augmenter de 80% la part du bio.
-> comnune de Mouans Sartroux : le prix du repas baisse de 6c€ entre 2008 et 2012 en passant à 100% de bio grâce à la lutte anti-gaspillage.
– 2ème arrondissement de Paris, contrat Sodexo, 188 000 repas/an, 95% de bio : prix payé par la mairie à Sodexo pour un repas de maternelle : 3,2€ H.T.
Prix payé à Sodexo par Rambouillet pour 230 000 repas/an : 4,044€ H.T.
Sans commentaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *