Soirée du 11 mai 2018

Très belle soirée, la salle pleine à craquer de citoyens et de parents de Rambouillet de tous bords pour qu’une réflexion s’engage avec la mairie sur la réduction des pesticides dans les assiettes des plus petits… 110 personnes sont venues au total (dont 15 enfants) !

En résumé : on paie plus pour moins bien;

– 90% des parents de Rambouillet souhaitent plus de bio = moins de pesticides (sondage sur 900 parents / 13 écoles),

– 7 résidus de pesticides différents trouvés dans un seul échantillon de pommes servies en maternelle à Rambouillet,

– refus de la transparence de Sodexo qui n’a pas répondu aux questions des parents,

– la mairie n’est pas venue à la réunion, et refuse d’engager des discussions avec les parents. Les parents n’attendent qu’un signe pour travailler ensemble sur des solutions pour une alimentation saine, locale et sans pesticides,

– des solutions économiques existent (circuits courts, réduction du gaspillage) et sont implémentées dans de nombreuses villes,

– A Rambouillet, les repas sont plus chers, pour moins de bio.

Exemple pour le prix d’un repas de maternel :
Miramas, avec 75% fait maison, des circuits courts, et 30% de produits bio…(Sodexo) : 2,90€H.T.

Paris 2ème, avec du fait maison, des labels (viandes et poisson), des circuits courts en priorité… et 95% de produits bio = sans pesticides,
Etc… (filiale Sodexo) 3,20€ H.T.

Rambouillet : moins de 3% de bio, prix payé à Sodexo : 4.044€ H.T…

Et pour la suite ?

2 mots clés qui caractérisent le collectif :
apolitique : l’objectif est de travailler avec la mairie, avec toutes les fédérations,
majoritaire : nous nous appuyons sur l’avis majoritaire exprimé par les parents.

Mais aussi têtu, pour faire entendre nos droits; pour rappel les parents paient 100% de la facture Sodexo. Et nous n’aurions pas accès aux produits que mangent nos enfants pour les tester ? Et nous n’aurions pas notre mot à dire sur ce que mangent nos enfants ?

La salle a été unanime, et source de propositions : arrêter de payer les repas, ou consigner les montants, porter plainte, montrer les bénéfices pour la mairie, remonter au niveau de la communauté de communes…

Toutes les actions menées jusqu’ici pour obtenir ne serait-ce qu’un échange avec la mairie se sont soldées… par un échec. (téléphone, e mails…), 200 courriers des parents envoyés un à uns à la Mairie, 600 signatures de parents, sondage sur 900 parents… clip pub au Vox, 2 réunions publiques avec une centaine de personnes à chaque fois… juste pour obtenir… de discuter ! C

’est du jamais vu non ? Cela devait être si simple au début. On est tenté d’abandonner.

Que faire ?

La quasi totalité de la salle s’est en tout cas exprimée pour ne pas renoncer à faire valoir nos droits.

Nous avons avons décidé de constituer 2 équipes : ceux qui souhaitent participer aux propositions, avec une date de réunion bientôt pour ceux qui se sont inscrits, et ceux qui n’ont pas le temps mais qui soutiennent néanmoins, cela peut être juste en relayant aux amis et parents de Rambouillet, partageant sur Facebook.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *