Pour leur santé

“Les résultats des études actuelles sur les pesticides ont démontré  sans  conteste, la  contamination des humains par ces substances. Certains effets  délétères  liés à ces substances sont  déjà bien identifiés: maladies de  Parkinson, lymphomes non hodgkinien, cancer de la prostate, baisse de la fertilité…  Le lien de causalité entre les pesticides et tous leurs effets potentiellement délétères sur la santé humaine n’est pas encore complètement démontré, mais il est clair que les résultats actuels des études en cours sont suffisamment inquiétants pour militer en faveur de l’application du principe de précaution qui consiste à limiter au maximum la contamination des humains et en particulier des enfants. Le choix d’une alimentation  bio dans les cantines scolaires, alimentation  dépourvue ou quasi dépourvue de ces résidus de pesticide, apparaît des lors comme un choix  responsable pour une communauté telle que la ville de Rambouillet.’’

 Catherine Van Der Linden
Endocrinologue nutritionniste de Rambouillet

 

”Des liens sont avérés ou plausibles entre expositions chroniques aux pesticides et certains types de cancers, des maladies neurologiques, des troubles de la reproduction et du développement. Des effets sont aussi suspectés pour d’autres pathologies telles que les maladies respiratoires, les troubles immunologiques, et des troubles du comportement.”

Etude INSERM – 2013

‘’Les suspicions de toxicité des pesticides ont été renforcées par des découvertes, notamment les perturbateurs endocriniens et la mise en évidence d’effets “cocktail“.

Rapport ITAB/INRA – Novembre 2016.

 

 Selon la méta étude du magazine scientifique ”Recherche”, les pesticides ont un impact prouvé sur la santé, en particulier sur celle des enfants  qui sont en plein développement cognitif.

”Faut-il craindre les pesticides  ? Indéniablement la réponse est oui en particulier pour les enfants”