Analyse de pommes servies en maternelle

7 résidus de pesticides dans des pommes Sodexo servies en maternelle à Rambouillet

Boscalide, Fenpyroximate, Flonicamid, Fludioxonil, Prosulfocarbe, Pyraclostrobine, Captan, Tetrahydrophthalimide… dans un seul échantillon, testés dans un grand laboratoire privé indépendant ! En comparant les résultats avec les tests UFC Que choisir réalisés en juin 2016 sur les pommes de la grande distribution, ces résultats se situent dans le peloton de queue au niveau du nombre de pesticides (7 contre en moyenne 3 à 4 résidus à une teneur suffisante pour être quantifiée dans l’enquête UFC Que choisir). Les enfants de maternelle de Rambouillet, âgés de 3 à 6 ans, ont donc un traitement de faveur de la part de Cuisto Rigolo, la mascotte Sodexo !

Le dossier UFC Que Choisir était pourtant déjà alarmant : ‘’Pesticides : la fuite en avant’’ ‘’Nocifs pour la santé et l’environnement, les pesticides sont utilisés en quantités démesurées et de nombreux résidus sont retrouvés dans les aliments. Il est temps de repenser tout le système’’

Mais les parents n’étaient pas au bout de leurs surprises.

Un herbicide mesuré à 60% au-dessus de la LMR

En effet, l’un des résidus, le Prosulfocarbe, un herbicide de la firme Syntega (Miam miam), a été mesuré à 60% au-dessus de la limite légale autorisée. Soit en prenant en compte la marge d’erreur donnée par le laboratoire, 99,98% de probabilité de celui-ci d’être au-dessus de la LMR (Limite Maximum de Résidu). Même dans les tests d’UFC Que Choisir, sur 40 échantillons dont certains provenant pourtant Hard Discount, aucun des 40 échantillons ne dépasse de LMR.

Sodexo ne répond pas

Sur le site Facebook (Page Cantines Bio Rambouillet disponible ici),  après 1000 partages et 90 000 vus, le responsable de la communication digital promet :

‘’ Suite à votre message, nous avons aussitôt lancé une enquête auprès de notre fournisseur.’’ Ce qui aurait été la moindre des choses… le hic : Sodexo n’a jamais contacté les parents pour connaître l’école, le type de pommes, et surtout la date de l’échantillon, ni même les résultats de l’analyse… Donc pas d’enquête

Malgré plusieurs relances et courriers des fédérations de Rambouillet, Sodexo refuse de fournir le nom du producteur de pommes et de rendre public les analyses effectuées sur les denrées en 2016.

Mise à jour juin 2017 : toujours pas de réponses de Sodexo.

Signez la pétition sur Change.org : https://www.change.org/p/non-aux-pesticides-jusque-dans-l-assiette-de-nos-enfants

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *